Tequila poilue

B’soir !

Ce soir, un chapitre poilant ! C’est sans « cheveux », que dis-je, sans « salon de coiffure » sur la langue, que nous pouvons vous présenter un nouvel épisode au poil !
Pourquoi nous l’hérisser (le poil), alors que nous pourrions nous tondre de rire (hilarant).

Sans être plus rasoir, je vous souhaite une bonne lecture.

 

Sperman 17 : DDL

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tequila poilue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s