The Tequila of Silence

Damoiselles, damoiseaux,

Si vous êtes quelque peu ouvert à des musiques douces, que vous avez près de vous une platine ou autre électrophone, une réserve impressionnante de disques microsillons ou, au choix, un magasin rétro de musique ouvert à toute heure, peut-être accepteriez-vous d’assembler tous ces éléments pour au final parvenir à écouter The Concert In Central Park en vinyle.

Pourquoi ? Parce que je l’écoute, et j’me dis que ça se rapproche pas mal de l’ambiance que je me fais des périodes de fin d’année. Et que, c’est un hasard tout fait, nous sommes en période de fin d’année. D’ailleurs, un commentaire, pris tout au hasard (vu que le hasard, c’est c’qu’on prend en shot, quand y a plus d’tequila) :

Waouh, mais messieurs de la Tequila, vous qui nous offrez toujours des choses toutes géniales pour la période du solstice d’hiver (que vous faîtes correspondre, par un curieux hasard, le même jour que celui du Noël chrétien), qu’est-ce que vous préparez pour le nouvel an ? Parce que ça se fête, le nouvel an, pardi !

Mais j’vais t’répondre, Gonzo ! Déjà merci, parce que « de la Tequila », ça claque pas mal. Cependant ça va pas suffire pour nous faire bosser en dernière minute afin de t’offrir un cadeau de fin d’année en plus de celui de Noël (parce que c’était pas du tout le solstice d’hiver, stupido, c’était bel et bien Noël, parce qu’on est des racailles ayant eu une inconsciente éducation involontairement chrétienne, et qu’la tradition des cadeaux, ben on aime bien, ‘tudieu !).

Et que j’dirais même que ton plus beau cadeau de fin d’année, c’est celui qui te fait prendre conscience du temps. On change d’année en changeant d’un jour. Ça veut rien dire, sauf que le temps passe. Médite là-dessus, mon vieux Gonzo.

Y aura donc rien pour le passage à l’an 2015, si ce n’est des vœux de bonheur pour vous, pour nous, et pour moi. Ça suffit largement comme ça.

Sur ce, j’vous laisse avec le chapitre du dernier lundi de 2014 :

Nozo X Kimi 20 : DDL & LEL

Bonne lecture et Bonan Novjaron !

Publicités

TRIQUILA !!

C’est Noël ! (j’aime pas Noël) Et qui dit jour de Noël, dit miracle !! Pour le troisième Noël de la Tequila (j’aime la tequila), on vous offre un Noël musclé, on vous offre un miracle ! Trois co-prod pour trois one-shot ! (j’aime les one-shot, mais pas trop les co-prod, on aime pas parce qu’on aime récolter tous les lauriers )

Tout a commencé lorsque l’ami Dji de la MMT est viendu nous vendre cette idée de co-prod sur un one-shot qu’on avait d’jà repéré depuis belle. Résolu de ne point leur laisser tous les lauriers (on aime bien les lauriers, mijotés dans un civet de gibier. Le sanglier par exemple… ), nous signâmes des deux mains et brulâmes d’une allumette notre désir de faire cavalier seul en cet an de grâce 2014. Cette allumette se nomme :

The Little Match Girl (OS) : DDL & LEL

De fil en aiguille, mon fidèle écuyer Aimepé, me susurra alors l’excellente idée de profiter de l’occasion pour faire d’autres co-prod. Nous contactâmes alors la Perv’Team pour la suite (parce que EUX, ils nous laissent des coms sur notre site pour dire qu’on est trop d’la balle, EUX ! Pas comme tous ces lecteurs qui viennent et prennent sans dire un p’tit merci. Et parce que leur team nous paraissait sympatoche.).  Un projet sympa qui convient très bien à nos deux teams :

Asahina Koharu’s Delusional Weather (OS) : DDL & LEL

Dans la foulée, une team que j’apprécie parce qu’ils bossent bien, la TLS. Nous avons choisi d’un commun accord un one-shot assez spécial (comprendront les membres du club très fermé de notre team. Si vous voulez comprendre, faut venir postuler. Ou mieux ! Si TU as compris, ON T’ENGAGE DIRECT et sans passer de tests !!!!!! ), j’ai nommé :

Sister Blood (OS) : DDL & LEL

On a bien tenté d’autres teams, mais y nous z’ont pas répondu. Pis toute façon, vu le bazar, plus aurait été du suicide pour nos petites santé (la mienne surtout).

Sur ce, passez le plus agréable Noël qu’il vous est possible et à lundi pour la dernière news de l’année !!

Une bière, une Tequila et un yaourt.

C’est l’histoire d’un belge, … (Je tiens à dire que j’ai rien contre les belges, au contraire, je les adore, ils sont sympas, serviables, aiment la bonne bière, les frites, les BD, les schtroumpfs… Même que j’passais mes vacances d’été en Belgique quand j’étais ado. Pour vous dire que j’les aime !)

Bref, c’est l’histoire d’un belge… (Non, parce que, pour les plus septiques d’entre vous, vous êtes déjà allés en Belgique ? Vous avez déjà été voir l’Atomium ? C’est magnifique de voir la maille conventionnelle du cristal de fer agrandie 165 milliards de fois quand même, non ? Faut l’dire, y a qu’un belge pour pouvoir créer ce monument. Et le Manneken-Pis ? Ok, y a plus flatteur comme sculpture pour souligner la virilité masculine. Suffit de voir les grecs et leurs statues, là, y a du lourd si j’puis dire.   Mais attention !! J’ai rien contre les grecs, hein ! J’les aime bi…… Ça dépend lesquels en fait…     J’dis pas non plus que j’ai une dent contre les gays. M’en branle, comme dirait l’autre…    La spirale infernale…….)

Bref² !! C’est l’histoire d’un belge et ses potes qui partent au Canada. (C’est jolie le Canada, j’aimerai bien y aller un jour {voir même plusieurs en fait} voir les chutes du Niagara, la Tour CN, les RocheusesPis voir un vrai match de Hockey aussi ! J’suis pas super fan, mais tant qu’à y être, avec aussi un bon gros fight sur la glace. C’te bande de branques ! Et le Québec aussi !! Le seul truc qui me fait tiquer, c’est leur accent… EUX vous diront qu’c’est nous qu’en avons d’accent [MAIS C’EST FAUX !!! Vous avez un putain d’accent, assumez !]. Mis à part ça, j’les adore. )

Bref3  !!! C’est l’histoire d’un belge et ses potes qui partent au Canada pour cambrioler une banque. Une fois la nuit tombée (y parait que c’est plus facile la nuit ? Parait que ça attire moins l’attention, moins de gens, juste un ou deux gus en uniforme et des clébards qui tournent en rond. Pas d’lumières, portes fermées… Imaginez un peu un belge qui crochète une serrure… >> 8 << Hilarant. Ceci dit, rien contre les belges cambrioleurs non plus, hein.).

Bref⁴ !!!! C’est l’histoire d’un belge et ses potes qui partent au Canada pour cambrioler une banque. Une fois la nuit tombée, ils défoncent tout, ouvre le giga coffre fort et se retrouvent nez à nez en face de… « Des yaourts !! Ils se foutent de nous, nom d’une frite ! » rouspète l’un. « Si c’est comme ça, on va tous les manger, et comme ça demain, y s’ront b’en embêtés, alors ! » réplique l’un des compères. Trouvant cela délicieux, les quelques milliers de pots de yaourts furent engloutis en deux temps, trois coups d’cuillères à pot. Le lendemain matin, fort content de leur blagounette, nos amis belges découvrent dans la Une du journal : « La banque du sperme dévalisée ! »

KEYMAN 09 : DDL & LEL

Tout ça pour dire que cette année, y aura pas d’cadeaux. Le Père Noël a un petit problème avec ses rennes…

In the name of God. It’s Tequila, Tequila !

C’est dingue !! Dans 10 jours c’est Noël ! Les magasins sont bondés de badauds cherchant à la va vite LE cadeau qui plaira à tel ou telle andouille de la famille, copain, copine… Pour peu que le badal (sing. de badauds) commun et sa cervelle atrophiée n’est encore pas l’ombre d’une amibe d’éclair de génie d’idée de cadal (sing. de cadeaux) pour son andouille de connaissance, celui-ci peut très vite devenir énervant. Vous savez ce que c’est, pas besoin d’en faire un roman.

Je vous rassure, je ne suis pas un « badal », mais je n’ai pas encore commencé à chercher non plus. Mis à part qu’on sait déjà quoi vous offrir pour Noël. Vous n’aurez qu’à venir et déballer vos cadeaux sous le sapin de la Tequ’.

En attendant, à la Tequila, on sait c’qu’on veut, nous ! De la main d’œuvre ! Et de celle qui perdure, pas qui se carapate après un ou deux chapitres ! Des types consciencieux qui aiment ce qu’ils font ! Pas pour la gloire, pas pour l’argent, mais pour l’amour du travail bien fait. La satisfaction d’avoir donné vie à un bout de papier.

KEYMAN 08 : DDL & LEL

Allez, passez un agréable lundi les sexy bitches !

C’est pas ma faute à moi, la Tequila !

news

Damoiselles, damoiseaux,

Enchanté encore une fois de vous écrire. Je me suis rendu compte qu’on nomme parfois quelques noms de notre grande équipe, mais jamais sans entrer dans le détail. Brisons la glace entre vous et nous. Je me présente :

Je suis Aimepé, checkeur d’élite. Et si on a pris du retard sur Keyman, c’est pas ma faute. Franchement, on pourra dire ce qu’on veut, Cobra le savait que j’étais lent à l’édition. Alors qu’il est une sorte de chauffard : vitesse inconsciente mais jamais d’accident. Et pis des fois je vis des crises ressemblant à : « le scantrad m’ennuie, j’ai la flemme de continuer à checker, c’est chiant, ça m’apporte rien, pis ça m’arrive de pas voir des fautes visibles, j’préfère regarder Brooklyn Nine-Nine, tiens ». Je l’ai dit à Cobra. Je le lui ai dit. Paf. Et il a fait quoi ? Je sais pas, je me souviens plus, mais le résultat est que j’ai donné mon check de Keyman chapitre sept vendredi de la semaine dernière seulement. Alors que les américains en sont à, je sais pas, vingt-deux ? Attendez, je regarde. … Trente-quatre ! TRENTE-QUATRE CHAPITRES ! On a vingt-huit chapitres en retard. Ça nous prendrait jusqu’en juin pour les sortir au rythme d’un par semaine à partir d’aujourd’hui. Et encore, sans compter les chapitres qui se rajouteraient au fur et à mesure. Est-ce que ça donne envie de checker, sérieusement ? Est-ce que c’est vraiment de ma faute ? Alors on va me dire : « recrutez un autre checkeur et virez ce bon à rien d’Aimepé ». Oui mais, sieurs et dames, ça ne marche pas ainsi. Je veux rester mettre mon grain de poivre à la Tequila. Et j’ai aucune confiance dans les autres checkeurs. Même en moi, c’est dire. Un checkeur consciencieux, c’est aussi rare que le Journal de Mickey 297 du 23 juin 1940 imprimé à Paris (faites des recherches, c’est passionnant, personne n’est au courant, tout le monde recherche le numéro 296). Un checkeur consciencieux, ça reformule une traduction pour deux raisons : esthétique et pratique. Esthétique pour que la phrase sonne mieux, donne une émotion / une intention / une information supplémentaire, qu’elle soit la plus juste possible, évitant barbarisme et solécisme, n’hésitant pas à s’extraire de la traduction anglaise sans pour autant se donner tous les droits. Bref, un check de la traduction très avancée. Pratique, car la traduction n’est pas le seul point du scantrad, il y a l’édit. Le checkeur doit penser à l’édition qui va suivre. Une phrase traduite de l’anglais risque d’être d’une longueur plus importante, et va être meurtrie pour rentrer toute entière dans une bulle. On va la couper n’importe comment, la rendre illisible en réduisant la police… Le checkeur doit penser à ça. Il doit garder en tête que le texte n’est pas qu’un texte, il est un élément de la page. (À ce propos, un article intéressant au plus haut point.) Et tout ça, c’est sans compter le Qcheck qui suit l’édition : il faut regarder le texte pour le texte ET le texte pour la bulle. Le centrage, la césure, etc. Je suis le premier à vouloir la mort de la fonction de checkeur, hé. Mais je ne crois pas que ce soit possible. Si la traduction est le ciment du scantrad, et l’édition la peinture, alors le checkeur en est l’architecte, le maçon, le peintre et le jardinier. Après j’entends ici et là mes camarades non-checkeurs dire : « il nous faut un checkeur, c’est urgent ». Et voilà qu’ils font de la pub partout sur le forum et le site : « recrutons checkeur ou checkeuse ! » et tout est dit. Mais rien n’est dit. On va attendre quelques semaines, on aura un candidat, il aura un test, il va réussir car il aura pas fait de fautes. Mais sera-t-il un checkeur consciencieux ? J’en sais rien. Mais si vous voulez me faire plaisir, laissez-moi être seul checkeur de la Tequila Scantrad. Je ne me fais peut-être pas confiance pour checker, mais je me fais confiance pour savoir ce qu’est un check. De toute façon, c’est pas un correcteur en plus qui va m’empêcher d’être en retard. D’ailleurs c’est pas ma faute si on a pris du retard. Je l’ai déjà dit d’abord.

Keyman 07 : DDL & LEL

Prestement traduit par Williaaam33, lentement checké par Aimepé, vigoureusement cleané et édité par Cobra le chauffard, consciencieusement Qchecké par Aimepé.

Bonne lecture et bona semajno !

Téqui-GlaGla

1,2,1,2 … Test micro … ok.
Heuu alors,…. bonjour ? ….non plus de conviction…

Bonjour à tous ! Et non, aujourd’hui ce n’est ni Cobra, ni Aimepé qui est au nyouzes, mais c’est moi , William !! vous m’avez peut être déja vu dans …. ah bah non, mon palmarès est vide…
En tout cas voila, je suis là, au commandes de cette news, attention au départ !
(cris de panique de la foule)
Ça y est ! Décembre est là ! Le mois du bulletin du 1er trimestre (si mes souvenirs sont bons), la chute des températures, et bien sur… Les magnifiques décorations de Noël 😀
Et quoi de mieux pour commencer ce mois qu’avec un petit…. One-Shot bien sur !
C’est celui que j’ai imposé à la team, avec mon charisme et force de persuasion
*s’essuie le coin de la bouche…*

Je suppose que comme 90% de l’internet, vous avez assisté a la sortie du teaser de Star Wars Episode 7… Alors ça y est, maintenant, tout le monde est un critique, un pro du cinoche.
Ça crie au faux raccord, et gnagnagna…. c’est presque devenu plus important que le film lui même ! Bon sang, un nouveau Star Wars et ça vous chauffe pas plus que ça ? Mama mia….

Bon sinon, petit conseil : Ne faites pas comme moi, ne finissez pas votre calendrier de l’Avent dès le premier jour…. Oui j’ai 18 ans et alors !?
Je sais que certains ont déjà envoyé en courrier recommandé leur lettre au Père Noel, tandis que ce dernier cours à droite et a gauche ( surtout a droite, vers le soleil levant….) pour vous satisfaire.
Nous à la Tequila Scantrad, on est gentils, on est sympa, aussi mon cher Papa Noel, on ne te demandera qu’une petite poignée de Checkeurs/euses tout beau tout frais pour cette fois.

Shougezhe [OS] : DDL & LEL

Bref, voili voilou, je vous laisse profiter de votre One-shot, merci de m’avoir accompagné pour ma première fois :3
Sur ce : Bonne Lecture

Ps : NOUVEL ALBUM D’ACDC !! YEAAAAAAH